Jeudi 11 juillet

Marines

L'eau est partout, de la conférence d'André Guerville aux Interludes marins de Britten, du Quatuor londonien de Haydn à celui de Britten qui célèbre Venise jusqu'aux tourbillons de la Valse de Ravel…

14H / Conférence de l'historien André Guerville

Abbaye de Saint-Riquier – Baie de Somme


Eaux vives des rivières, eaux souterraines des puits, eaux dormantes des mares, eaux claires des fontaines… Avec le concours d'un diaporama dont il commente les images, l'historien André Guerville nous plonge dans l'univers aquatique unique de la Baie de Somme

16H30 / Concert n°4 - Quatuor Pražak

Eglise du Saint-Sépulcre d’Abbeville

Tarif: 17€

Réserver en ligne

 

Quatuor Prazak (c) DRLe fil invisible qui relie les trois oeuvres interprétées par le fameux Quatuor Prazak est celui du monde anglo-saxon. Le très viennois Haydn a composé un ensemble de quatuors destinés à être joués à Londres, dont ce Quatuor op.71 n°1, tandis que le très tchèque Dvorak écrivait son Quatuor n°12 à Spilville, une petite ville de l'Iowa, ce qui est déjà une bonne raison pour avoir été surnommé le Quatuor « américain ». Mais la partition aussi recèle certains éléments « américains » comme l'imitation que réalise le premier violon du tanager rouge, un oiseau de là-bas. Enfin, contrairement aux attentes, le très anglais Britten échappe à la règle, puisque son Quatuor n°3 fut achevé à Venise, comme l'indique le sous titre du 5ème mouvement « La Serenissima ».

Haydn, Quatuor op.71/1
Britten, Quatuor à cordes n°3 op.94
DvorakQuatuor n°12 op.96 "Américain"

20H30 / Concert n°5 - Orchestre de Picardie - Orchestre Bohuslav Martinů

Abbatiale de Saint-Riquier

Tarifs: Zone A - 28€   Zone B - 23€   Zone C - 15€

Les places en Zone A ne sont plus disponibles à l'achat via internet.

Réserver en ligne

 

La tumultueuse « Ouverture » de « Benvenuto Cellini » de Berlioz précède les « Quatre interludes marins » de Britten extraits de l'opéra « Peter Grimes » : présence forte de la mer, atmosphère de villages de pêcheurs sur la côte anglaise, comme dans les marines de Clarkson Stanfield visibles dans l'exposition D'une rive, l'autre. Après l'échange passionné du violon et du violoncelle dans la « Muse et le Poète » de Saint-Saëns et le sublime « Concerto pour violon » de Tchaïkovski, la « Valse » de Ravel nous emporte dans un « tourbillon fantastique et fatal », d'après les mots du compositeur.

Orchestre de picardie (c) Ludovic LeleuSvetlin Roussev (c) Julien Benhamou

 

 

 

 

 

Arie Van Beek, direction

Svetlin Roussev, violon

Berlioz, "Ouverture" de l'opéra Benvenuto Cellini op.23
Britten, "Four sea interludes", opus 33a - extraits de l’opéra Peter Grimes
Tchaikovski, Concerto pour violon en ré majeur op.35
Ravel, La Valse

 

22H45 Rencontre avec André Peyrègne

Abbaye de Saint-Riquier – Baie de Somme

Entrée libre